Recherche
Ajouter un site
Login pour les rédacteurs
Recommander ce site
Ecrivez-nous
Ajouter comme page de démarrage
Rapport Bug
A propos de ACI Web Création

Accueil

Rubriques

Evenements

Rechercher

News

Les Articles

Historique du Mont
Informations
Opération Grand Site

Mailing List

Forums

Livre d'or

Photos

Galerie Photos

Galerie Photos 3D

Vidéos

Liste des jeux

Mots Croisés

FreeCell

Cartes Mémory

Puzzle

Ping-Pong

Tetris

Puzzle Cube

Casse Briques

Mastermind

Jeu de Dames

Morpion

Démineur

Poker

Alien Attack

Fallingstars

Stats / Top 10

Téléchargement

Rapport Bug

Administrateur

Ecrivez-nous !

Votre site ici !

Visitez notre site !
Baie du Mont Saint Michel > Opération Grand Site > Rétablissement du caractère maritime

.: Rétablissement du caractère maritime :.

Rétablissement du caractère maritime du Mont

La baie du Mont-Saint-Michel est sans conteste l'un des fleurons du paysage français. En bâtissant, à l'aube du VIIIème siècle, un sanctuaire sur ce petit îlot singulier émergeant tour à tour de la mer et des sables humides, les hommes du Moyen Age ont construit dans le même temps un paysage d'une extraordinaire puissance. Il a été classé au patrimoine mondial de l'Unesco.

La baie est aussi un espace naturel d'une extraordinaire richesse, mais confrontée à un double péril : le comblement par les sédiments et l'envahissement par les parkings. L'un et l'autre ont vu leur progression s'accélérer suite à divers aménagements, dont les plus récents datent des années 60.

Le projet du Gouvernement de rétablir le caractère maritime du Mont-Saint-Michel, réaffirmé par le Premier Ministre lors du CIADT du 23 juillet 1999, est à la fois simple dans l'évidence de son ambition et complexe dans sa réalisation.

La décision initiale a été prise en 1995, en concertation avec les collectivités territoriales regroupées depuis dans un syndicat mixte. Elle recouvre la volonté partagée, aux plans politique et financier, de rendre l'espace des grèves entourant le Mont au libre jeu de la marée et des sables en bloquant la progression des près salés et en reportant à terre l'ensemble des parkings.

Mais les mouvements du flux et du reflux de la mer, comme des sables qu'ils entraînent, sont ici d'une très grande complexité. De 1856 à 1969, des digues et un barrage ont affaibli la capacité d'érosion des marées et du Couesnon. Des études minutieuses sur modèle ont été nécessaires pour préciser les moyens de rendre ses forces à la nature.

D'autre part, le Mont-Saint-Michel n'est pas seulement un haut lieu du tourisme où se pressent chaque année 3 200 000 visiteurs, c'est aussi le lieu de vie quotidienne des Montois. La redéfinition complète de l'accès à l'île doit tenir compte d'exigences multiples et parfois presque contradictoires.

Pour atteindre les objectifs fixés, il convient de réaliser un ensemble cohérent d'ouvrages et d'aménagements :
- Ouvrages et aménagements hydrauliques : ils consistent en premier lieu en la destruction du barrage actuel et la reconstruction d'un nouveau barrage sur le Couesnon d'une largeur plus importante. Cet ouvrage, complété par des aménagements du lit même du Couesnon, permettra un fonctionnement de chasses qui devrait à terme déblayer plus de 5 millions de m3 de sédiments.
- Ouvrage d'accès : l'accès au Mont se fera par un ouvrage unique composé de plusieurs éléments (digue-route, pont passerelle, gué terminal) qui permettra d'assurer une liaison sûre et permanente tout en laissant libre cours aux marées et en dégageant les remparts. Outre les piétons et cyclistes, il ne sera ouvert qu'à la circulation des navettes transportant les visiteurs, des véhicules d'approvisionnement et des véhicules de secours.
- Ouvrages d'accueil : ils sont situés sur le continent, en arrière du hameau de La Caserne. Ils comprennent le parc de stationnement en remplacement des parkings actuels sur les grèves, les bâtiments de services aux clients du parc de stationnement, un centre d'information, les bâtiments d'exploitation des ouvrages et des espaces publics.

Le coût du projet est aujourd'hui estimé à 134M€. En tenant compte des possibilités de récupération de la TVA, de l'autofinancement du syndicat mixte, des participations de l'agence de l'eau Seine-Normandie et du FEDER, le solde à financer (100M€ environ), a été réparti entre l'Etat (60%) et les collectivités territoriales (40%). Le syndicat mixte assure la maîtrise d'ouvrage de l'ensemble.

La participation de l'Etat a été répartie entre le ministère de l'Aménagement du territoire et de l'Environnement, le ministère de l'Equipement, des Transports et du Logement et le ministère de la Culture.

La part revenant à l'Equipement correspond aux travaux d'hydraulique maritime et à l'organisation du transport de la terre ferme au Mont. Le ministère est en effet largement concerné par un tel projet, notamment en raison de ses compétences en matière de littoral, de gestion du domaine public maritime, d'organisation de transport de voyageurs ou d'accueil des touristes. Il détient également des compétences techniques indispensables à la bonne conduite du projet, que ce soit en matière juridique ou technique.

C'est pourquoi a été mis en place un dispositif particulier d'accompagnement de la mise en œuvre du projet : la coordination générale est assurée par un "chef de projet" ayant reçu sa mission du Premier Ministre ; au niveau central du ministère, le directeur du Transport maritime, des Ports et du Littoral s'est vu confier un rôle de coordination des interventions des directions, en liaison avec les directions concernées des ministères de l'Environnement et de la Culture ; enfin à l'échelon local, le ministère a installé une mission du Mont-Saint-Michel auprès du directeur départemental de l'Equipement de la Manche.

Tout est donc en place pour que le projet s'engage dans les meilleures conditions, les années 2000 et 2001 ont été consacrées à la mise au point détaillée des éléments du projet et à l'attribution des maîtrises d'œuvre nécessaires pour en assurer l'accompagnement. L'année 2002 voit se dérouler notamment les enquêtes publiques avant les travaux qui commenceront vraiment en 2003.

Les illustrations suivantes sont disponibles en téléchargement pdf :

- Le Mont Saint-Michel aujourd'hui et le Couesnon (format PDF 303k)
- Le Mont Saint-Michel aujourd'hui et les parkings (format PDF 227k)
- Le Mont Saint-Michel aujourd'hui vu de mer (format PDF 169K)
- Le Mont Saint-Michel demain et le pont passerelle (format PDF 95k)
- Le Mont Saint-Michel demain et le barrage sur le Couesnon (format PDF 185k)
- Le Mont Saint-Michel demain : plan d'ensemble (format PDF 250K)
- Le Mont Saint-Michel demain vu de mer et le pont passerelle (format PDF 120k)
- Le Mont Saint-Michel demain vu de terre et le pont passerelle (format PDF 197k)

Les photographies de Daniel Fondimare et les incrustations virtuelles de la société Oktal ont été réalisées à la demande du syndicat mixte pour le rétablissement du caractère maritime du Mont-Saint-Michel.
Pour plus de détails, depuis le mois de juillet 2002, le Syndicat mixte, maître d'ouvrage a ouvert un site officiel où vous pouvez découvrir les multiples aspects de cet important projet.
http://www.projetmontsaintmichel.org

Article écrit par Administrateur le 31/07/2002 (Lu 3993 - catégorie : Opération Grand Site) - Imprimer cette news

.: Commentaire (s). :.

Cet article n'a pas encore été commenté.
Vous pouvez poster un commentaire en remplissant le formulaire plus bas.

.: Commenter cet article. :.

Pseudo :

Email :

Titre :

Commentaire (s) :

précédentes suivantes Ajouter comme page de démarrage Ajouter dans les favoris Recommander ce site Imprimer cette page
Plein écran - Standard
Suivez la route de la Baie
Informations Pratiques
Carte Météo
Poster une Carte Virtuelle
Les Adresses Utiles
Les Grandes Marées

Horaires Marées
Chercher un Code Postal
Recommander ce site
Structures du Site

Désensabler le Mont

Pas d'avis

OUI

NON

Voir les résultats

Demain, le mont

Le Gué ultime étape

Le projet est déclaré d’utilité publique

Enquêtes publiques

Le Couesnon

Signature du nouveau protocole de partenariat

Madame Colonna, en visite à Ardevon

Inauguration du projet

Comité syndical au Prieuré d'Ardevon

Visite de Mme Nelly OLIN, Ministre de l'Ecologie

Nb de visiteurs:816612
Visites aujourd'hui:78
Nb de connectés:1