Warning: main(admin/track_i.php) [function.main]: failed to open stream: No such file or directory in /htdocs/public/www/imprimer.php on line 9

Warning: main() [function.include]: Failed opening 'admin/track_i.php' for inclusion (include_path='.:/usr/local/lib/php') in /htdocs/public/www/imprimer.php on line 9
Baie du Mont Saint Michel - Version imprimable

Baie du Mont Saint Michel

http://www.baie-saintmichel.com/


Enquêtes publiques



Avis favorable pour 13 enquêtes sur 14...

La commission d'enquête a transmis ses derniers rapports et conclusions en février dernier. Le préfet de la Manche étudie actuellement l'ensemble des éléments transmis. Pour statuer sur la déclaration d'utilité publique et les autres autorisations administratives nécessaires au démarrage des travaux, il dispose d'une année à compter de la fin des enquêtes (soit jusqu'au 23 septembre 2003).
René Garrec, président du Syndicat mixte maître d'ouvrage de l'opération, et les partenaires associés au projet espèrent toutefois pouvoir disposer de ce "feu vert" avant l'été pour déclencher la phase active de préparation des travaux.

Dans sa présentation générale, la commission d'enquête insiste sur l'intérêt exceptionnel du site, classé au Patrimoine mondial UNESCO et son état actuel dégradé, soulignant que le public a largement adhéré à l'objectif de réhabilitation d'ensemble du Mont-Saint-Michel et de ses abords (853 observations écrites et courriers reçus favorables au projet à 80 %)
Elle précise que l'ensemble des ouvrages et aménagements hydrauliques projetés, d'accès et d'accueil sont indispensables à la réalisation du rétablissement du caractère maritime du Mont-Saint-Michel et à la valorisation du site. Le plan de financement du projet est jugé fiable et sincère, les inconvénients du projet peu excessifs eu égard à l'intérêt que le projet revêt.
La commission d'enquête accorde un avis favorable à 13 enquêtes sur 14 en motivant dans le détail chacun d'entre eux. Elle formule également quelques recommandations notamment sur la circulation des visiteurs et des Montois à l'intérieur du site, l'information routière des visiteurs en amont et les modalités de gestion du barrage et d'information des publics concernés.
Quelques réserves sont énoncées :
- le suivi hydro sédimentaire du site en cours et après les travaux
- la circulation des véhicules sur les deux routes départementales d'accès au site
- la mise à disposition de voiturettes pour les Montois au lieu des petits bus en gestion libre par la commune du Mont prévus par le Syndicat mixte en accord avec elle
- la desserte par les navettes du terminus de la future liaison ferrée Paris-Mont-Saint-Michel financée en dehors du projet par la Région Basse-Normandie, RFF et la SNCF
- des études plus fines pour préciser les emprises foncières exactes du projet

L'enquête parcellaire a reçu un avis défavorable, la commission ayant estimé que les parcelles à exproprier étaient insuffisamment définies et cette enquête sera relancée dès que les précisions nécessaires auront pu être apportées. Cela ne fait pas obstacle à l'aboutissement des autres enquêtes.

Le suivi des enquêtes publiques

Sur l'ensemble de ces points notés par la commission d'enquête, le Syndicat mixte va rapidement apporter des réponses. Certains points, évoqués dans les dossiers d'enquête, seront précisés (suivi hydraulique, information routière, circulations, gestion du barrage…) pour les autres, des solutions fines seront apportées lors de la mise au point du projet lui-même et de la desserte ferroviaire. Des études complémentaires vont être conduites sur la mise à disposition de voiturettes pour les Montois et la faisabilité d'un parc pour les vélos au Mont.

À un an du démarrage des travaux, un programme chargé

Les marchés de design de la navette de transport et de maîtrise d'œuvre des ouvrages d'accès, du parc de stationnement et de ses équipements, seront prêts au mois d'avril 2003. Les équipes pluridisciplinaires choisies auront pour tâche d'affiner la conception de leur projet jusqu'à la constitution du dossier de consultation des entreprises de travaux dans le cadre d'appels d'offres européens.
Reste à faire également ce printemps, la consultation pour désigner le maître d'œuvre pour le curage-rabotage du canal du Couesnon, la remise en eau de l'Anse de Moidrey, à l'amont du barrage, et les aménagements hydrauliques dans la baie (seuil de partage et épis), à l'aval du barrage.
Des investigations géotechniques vont par ailleurs être réalisées à l'emplacement du futur barrage.

Source : Site officiel du syndicat mixte pour le rétablissement du caractère maritime du Mont Saint Michel


Cet article a été écrit par Administrateur {administrateur@baie-saintmichel.com} le 16/04/2003